En 2019 la municipalité d’Evian a souhaité développer la présence de jardins partagés sur l’ensemble de la commune. Ainsi depuis le mois de septembre, les habitants peuvent se regrouper et proposer des projets pour jardiner collectivement sur des espaces verts proches de chez eux.

C’est dans ce cadre que le CPIE Chablais-Léman intervient afin d’accompagner les habitants dans la conception des projets, de la mise en commun des envies de chacun, à la rédaction de cahiers de fonctionnement, en passant par la réalisation de plans d’aménagement.

Dans le quartier du Bennevy le projet est déjà bien avancé. Un petit groupe s’est réuni à plusieurs reprises et a visité d’autres jardins partagés du Chablais. Les aménagements seront menés dès cet hiver par les services de la Ville avec la participation des habitants. Au printemps les premières plantations pourront débuter, et une petite fête d’inauguration pourra être proposée.

Un deuxième jardin partagé prendra place au Parc Dolfuss à côté du futur skate parc, en lien avec l’association locale Hevy. Un rendez-vous convivial est fixé le samedi 18 janvier de 11h à 12h afin de soumettre la proposition aux habitants du quartier et de constituer un groupe de volontaires. Les temps de d’échanges et de mise au point du projet suivront rapidement afin que là aussi les futurs jardiniers puissent profiter de la belle saison pour lancer les 1ères plantations.

Le centre-ville d’Evian sera lui aussi doté d’un jardin partagé, puisque 4 habitants se sont portés volontaires. Le choix du terrain est en cours de réflexion mais devrait rapidement être validé. Les réunions de lancement suivront aussi rapidement.

L’ensemble de ces projets et ceux à venir sont ouverts à tous les habitants d’Evian. Il n’est donc pas trop tard pour se manifester pour intégrer un groupe de travail déjà constitué ou pour proposer un nouvel espace de partage.


Les sciences participatives, c’est quoi ?

Amateurs de nature, nous passons du temps à observer la biodiversité dans nos jardins ou lors de nos balades pour le plaisir et l’émerveillement.

Et si nous allions plus loin ?

Les sciences participatives invitent les citoyens à partager leurs observations avec la communauté scientifique via des programmes et des protocoles. Ces données aident les scientifiques à mieux connaitre l’état actuel de la biodiversité, mieux évaluer les impacts de nos pratiques et mieux protéger la nature.

Ces programmes peuvent également servir de base pour sensibiliser et éduquer divers publics (scolaires, grand public, élus …) aux enjeux actuels liés à la biodiversité.

Ils peuvent être également vecteurs de changements de comportement. Le public qui réalise un suivi peut se rendre compte, concrètement, de son impact sur la biodiversité et adapter, par exemple, des pratiques de jardinage en phase avec la protection de la nature.

Il existe une très large diversité de programmes s’adressant aussi bien aux naturalistes confirmés qu’aux débutants. Les thématiques abordées sont variées : de l’observation des amphibiens à l’observation de l’impact du changement climatique sur le vivant.

Le CPIE, relais de plusieurs programmes sur le territoire du Chablais

Le CPIE est aujourd’hui relais de plusieurs programmes de sciences participatives sur le territoire du Chablais avec divers partenaires tels que la Région AURA, la CCPEVA ou encore la fondation Nature et Découverte.

Un Carré pour la biodiversité

Lancé en 2018, le projet « un carré pour la biodiversité » a permis d’installer 41 carrés d’herbes folles dans des jardins de particuliers, des communes et des écoles. Des animations de découverte de la biodiversité sont programmées chaque année : sortie inventaire botanique des carrés, sortie découverte des papillons ou encore des conférences.

Le programme « Un carré pour la biodiversité » n’est pas à proprement parlé un programme de sciences participatives, cependant les carrés installés peuvent servir de support pour observer la biodiversité. Nous invitons les participants à observer bourdons et papillons et à transmettre leurs données.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Phénoclim

« Phénoclim est un programme scientifique et pédagogique qui invite le public à mesurer l’impact du changement climatique sur la faune et la flore en montagne. Initié en 2004, il se base sur deux disciplines scientifiques : la PHENOlogie et la CLIMatologie, pour questionner les rythmes de la nature. Les données récoltées dans différents massifs montagneux permettent aux chercheurs de mieux comprendre le fonctionnement des écosystèmes à chaque saison et d’étudier les effets des variations du climat sur l’environnement. »

En 2020, le CPIE se fait le relais de ce programme de sciences participatives sur le territoire et prépare son programme d’actions et d’animations. Dans le futur programme, il y aura des formations sur les protocoles de Phénoclim ou encore des animations autour du changement climatique.

Un dragon dans mon jardin

« Les amphibiens sont des animaux fascinants aux allures de petits dragons ! Mais ces créatures ne peuplent pas seulement les forêts profondes ou les réserves naturelles…

Tout le monde peut les observer dans son jardin ou sur son chemin lors de ses balades !

L’objectif de cette opération de sciences participatives est de permettre à tous de participer à l’amélioration des connaissances nécessaires à la conservation des amphibiens et des reptiles, animaux particulièrement menacés. »

Jardiniers, randonneurs et amateurs de nature, à vos appareils photos si vous croisez un amphibien !

Le CPIE Chablais-Léman propose ce projet à partir de cette année. Ce programme permettra de faire une mise à jour de nos connaissances et de l’état de conservation des amphibiens dans le Chablais tout en sensibilisant à leur protection.

Un rendez-vous à venir

Si les thématiques autour de la biodiversité vous intéressent et que vous souhaitez en savoir plus et rejoindre nos réseaux de participants aux sciences participatives, n’hésitez pas à nous contacter.

Nous allons organiser un temps convivial au mois de mars afin de vous donner plus d’informations sur les actions que nous menons autour de la biodiversité de proximité. La date et les informations pratiques vous serons communiquées prochainement ! Restez connecté !

Une newsletter

Nous mettons également en place une newsletter trimestrielle sur les sciences participatives et la biodiversité afin de partager les dernières informations et les dates d’animation prévues dans le cadre de ces projets !

Si vous êtes intéressés, inscrivez-vous à cette newsletter ! Cliquez ici !



Participez à la surveillance des impacts du changement climatique avec Phénoclim

Comme chaque année, le 8 décembre est la Journée mondiale du climat. C’est un sujet toujours plus d’actualité et cette journée n’a plus comme simple objectif de rappeler la menace du changement climatique mais d’aller plus loin et de réfléchir à la manière dont on peut agir individuellement.

Et si vous participiez à la surveillance des impacts des changements climatiques?

Phénoclim est un programme scientifique et pédagogique où chacun, quel que soit son âge ou ses connaissances, peut participer.

Les citoyens sont sollicités pour observer près de chez eux et au fil des saisons, des espèces végétales ou animales prédéfinies. L’objectif est de collecter des informations sur les rythmes saisonniers : ceux-ci sont de très bons indicateurs du changement climatique. On étudie ainsi l’apparition d’événements périodiques dans le monde du vivant : développement des bourgeons, floraison, chute des feuilles, ponte des grenouilles, etc.

Participer à Phénoclim c’est aider les scientifiques dans l’étude des impacts des changements climatiques sur la biodiversité grâce à la création d’un réseau d’observateurs sur tout le territoire français. C’est aussi une démarche personnelle qui permet par l’observation de se reconnecter à la nature qui est aujourd’hui parfois éloignée de notre quotidien alors qu’on sait qu’elle est nécessaire à notre santé et notre bien-être.

Créé par le Centre de Recherches sur les Ecosystèmes d’Altitude (CREA Mont-Blanc), ce programme était surtout développé dans les Alpes, et aujourd’hui le réseau des Centres Permanents d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) propose de le lancer dans le département de Haute-Savoie. Pour le Chablais, le CPIE Chablais-Léman animera en début d’année 2020 un petit atelier pour les volontaires afin de présenter la démarche. N’hésitez pas à nous contacter pour plus de renseignement et pourquoi pas faire partie de ce réseau d’observateurs.

Rendez-vous sur phenoclim.org pour en savoir plus.

CPIE Chablais-Léman – 21 rue de la mairie 74200 Marin

Téléphone : 04 50 73 09 20 – Mail : macha.joanin@art-terre.net