Cycle biodiversité au verger

CYCLE BIODIVERSITE AU VERGER (plan biodiversité de la CCPE)

En 2015 et 2016, un cycle « biodiversité au verger » a été proposé aux écoles de Féternes et des Faverges à Saint-Paul-en-Chablais.

Première séance : Qu’est-ce qu’un verger ? Qu’est-ce qu’un arbre fruitier ?

La première séance a permis, à partir d’un photolangage, de recueillir les représentations des enfants sur le thème des vergers. Nous sommes ensuite sortis dans un verger proche de l’école pour dessiner en nature. La seule consigne était de dessiner tout ou partie (un arbre, l’écorce, un fruit…) du verger avec un simple crayon de papier. La matinée s’est terminée par une dégustation de cinq fruits différents récoltés sur le plateau de Gavot : deux variétés de pommes, une poire, une prune, des noix ou des noisettes selon la classe et le renseignement d’un questionnaire simplifié de pomologie.

Dessin naturaliste

Dessin naturaliste

Dégustation de fruits locaux

Dégustation de fruits locaux

2015-10-01-08-34-43

Photolangage verger

 

Deuxième séance : Questionnaire verger et plantation d’un arbre fruitier

Cette deuxième séance a été l’occasion de rencontrer un connaisseur des vergers de chacune des communes pour lui poser des questions préparées en classe avant. Une place importante a été donnée ici à la notion de la transmission entre générations, à la discussion avec quelqu’un qui a une certaine expérience de la plantation et de la conduite d’un verger, quelqu’un qui voit l’évolution de ces vergers dans la commune aussi. Ensuite, les enfants ont été répartis par groupe pour organiser la plantation de l’arbre fruitier qu’ils avaient choisi au préalable en classe et avec leurs parents. La classe des Faverges a choisi un pommier reine de reinettes pour manger des pommes à couteau et faire des tartes dans le futur. La classe de Féternes a voté (comme pour une élection !) pour un prunier pruneau de Passy qu’ils avaient dégusté en première séance.

Plantation du prunier de Féternes

Plantation du prunier de Féternes

 

Transmission questions

Transmission questions aux Faverges

 

Troisième séance : Construction d’un gîte à insectes pollinisateurs

Cette troisième séance s’est déroulée au début du printemps avec pour objectif la découverte des pollinisateurs, de leur diversité et de leurs rôles. L’accent est mis sur les insectes pollinisateurs. Grâce à des dessins, des schémas, des livres et des figurines de découvertes des sciences, tout le cycle de vie d’une plante à fleur a été vu. Après la présentation des rôles et fonction d’un gîte à insectes et des « habitants » attendus, les enfants ont été répartis en différents ateliers : perçage de trous dans les morceaux de bois, découpe des bambous, découpe des autres branches et argile. Un groupe est responsable du remplissage du gîte au fur et à mesure que les autres groupes préparent le matériel. Le gîte ainsi rempli offre une multitude de nids et de caches pour des insectes, des araignées, des mille-pattes, et même d’autres animaux plus gros pour différents moments de leur vie : la reproduction, l’alimentation, le repos, etc. Aux Faverges, il est installé directement au jardin de l’école alors qu’à Féternes, il a été posé lors d’une autre séance dans le petit verger de la Mairie. Cette séance est l’occasion de construire ensemble quelque chose de pérenne, qui restera soit dans l’école, soit dans le village, et qui a une utilité pour l’accueil de la biodiversité.

P1030293

Remplissage du gîte à insectes pollinisateurs

 

Quatrième séance : Grand jeu au verger

Le tout début de la séance est consacré à l’observation du pommier des Faverges et du prunier de Féternes. Les deux arbres ont bien « pris » depuis leur plantation, ils sont vigoureux, ont eu des bourgeons, des feuilles, des fleurs. Le prunier a même des petites prunes vertes ! Ensuite, nous observons le gîte à insectes. Celui des Faverges n’est pas occupé, c’est probablement dû à l’endroit où il est installé, au milieu du jardin et donc pas abrité du tout. Nous réfléchissons ensemble à un meilleur endroit pour l’installer pour qu’il joue mieux son rôle cet hiver et surtout au printemps prochain. Le gîte de Féternes est très bien occupé : fourmis, araignées et surtout abeilles sauvages solitaires (sans doute des osmies) ont élu domicile dans les différents trous. Nous comptons plus de 50 trous occupés ! Pour la suite de cette dernière séance, un grand jeu au verger (que nous avions dessiné la première séance) est prévu. Les enfants ont chacun un métier : les explorateurs, les cartographes et les experts. Ainsi les enfants effectuent chacun une partie du travail d’inventaire scientifique de la biodiversité d’un site naturel en s’amusant.

SONY DSC

Détermination botanique

L'écorce à la loupe

L’écorce à la loupe