Sciences participatives

Les sciences participatives font partie des sciences citoyennes. Ce sont des programmes qui « proposent au citoyen de devenir producteur ou collecteur de données » (Ifrée, 2010). C’est une nouvelle façon d’être éco-citoyen, de s’engager pour la nature et de s’approprier les enjeux de la biodiversité. L’Ifrée a réalisé une typologie à partir d’un recensement des programmes de sciences participatives en 2010. Trois grands types de programmes ont été proposés :

  • les bases de données naturalistes,
  • les programmes basés sur un projet de recherche et
  • les programmes à visée éducative ou de gestion, conservation.

Le site NatureFrance (http://www.naturefrance.fr/) recense les programmes actuels.

Le site Vigie nature du MNHN (http://vigienature.mnhn.fr/) porte plusieurs programmes pour tous, pour les naturalistes, pour les gestionnaires d’espaces, pour les agriculteurs, pour les enseignants. Chacun peut donc y trouver son bonheur !

Voici les programmes pour tous :

Pour art terre, l’intérêt de coupler des animations à un de ces programmes réside dans le fait de « travailler avec des scientifiques, d’approfondir un sujet, de travailler à quelque chose d’utile et de participer à une action collective qui dépasse le niveau de la structure » » (Ifrée, 2010).

A ce jour, art terre réalise des mini-formations au comptage des oiseaux des jardins (voir les 3 dernières éditions sur la page dédiée). Il est prévu de travailler sur le SPIPOLL cette année. Affaire à suivre !