Foire aux questions


Pourquoi ne pas tondre mon Carré ?

La tonte empêche le développement de certaines plantes. Les graminées qui composent le gazon sont pratiquement les seules plantes qui réussissent à survivre aux passages de la tondeuse.

Pourquoi ne faucher finalement qu’en septembre ?
En l’absence de fauche, d’autres plantes vont ensuite s’installer : ronces, arbustes et au bout de quelques années, des arbres.  En revanche, si cette fauche n’intervient qu’en septembre/octobre, la grande majorité de la faune et de la flore du Carré aura ainsi eu le temps de terminer son cycle de reproduction.

Pourquoi ne pas utiliser de pesticides ?
En utilisant des pesticides, on élimine une grande diversité d’espèces. Dans la nature tout est question d’équilibre ! Chaque espèce a ainsi son ou ses prédateur(s). Si on laisse faire les choses, cet équilibre se met en place rapidement. L’arrivée de pucerons par exemple ne tardera pas à être suivie de leurs prédateurs naturels (coccinelles, larves de chrysopes ou de syrphes, perce-oreilles…).
Enfin sachez que la plupart des pesticides sont très longs à se dégrader. Avec la pluie, ils rejoignent les nappes d’eau et les rivières. On les retrouve ensuite dans l’eau potable et dans notre assiette.

Pourquoi ne pas arroser ?
Chaque plante a ses propres besoins en eau. Tout un cortège d’espèces s’y développe alors. En l’absence d’eau, seules les plus adaptées et les plus résistantes s’installeront. En arrosant régulièrement son sol on « fausse la donne » en favorisant la présence de certaines espèces qui naturellement en seraient absentes.

Pourquoi ne pas utiliser d’engrais ?
Curieusement, il y aura une plus grande diversité de plantes, de fleurs (et donc d’insectes) sur un sol qui n’est pas enrichi régulièrement au moyen d’engrais chimiques. Par exemple, un sol qui reçoit trop d’azote pourra vite se voir recouvert uniquement d’orties ! Par ailleurs, comme avec les pesticides, les engrais utilisés en trop grandes quantités se retrouvent dans l’eau du milieu naturel et dans l’eau potable (les nitrates, notamment).

Pourquoi ramasser l’herbe après la fauche ?
En laissant l’herbe coupée se décomposer sur place, on va enrichir le sol en éléments nutritifs. Cette modification du substrat va ainsi entrainer la disparition de certaines plantes pour en favoriser d’autres, plus nitrophiles. Un sol très fertilisé accueillera une pauvre diversité d’espèces. En exportant vos résidus de fauche, vous augmenterez la richesse spécifique floristique de votre carré…et donc sa biodiversité.

Pourquoi ne pas semer mon CARRE ?
On trouve aujourd’hui de nombreux mélanges de graines type « gazon fleuri » dans les jardineries ou sur internet. Ces semences ne sont pas forcément toutes adaptées à votre terrain et aux pollinisateurs. Alors pourquoi ne pas laisser pousser celles qui le sont naturellement ? Les graines de plantes sauvages se propagent très rapidement et ne tarderont pas à s’installer d’elles-mêmes sur votre CARRE.

Vous êtes intéressé pour mettre en place un carré pour la biodiversité, n’hésitez pas à nous contacter !

Contact : Marine Picard
04 50 73 09 20 ou carre@art-terre.net